Vlaamse Opera Gand

Le bâtiment à travers les années


L'histoire en 10 détails captivants

  1. Gand découvre le genre lyrique à la fin du seizième siècle. Il revient à une veuve – appelée Joanny – d’organiser les premières représentations, en bravant la désapprobation de l’évêque gantois. Gand y prend goût et en 1698, le manège de Pyckerye sur le Kouter est transformé en théâtre. Ravagé par un incendie, ce théâtre est remplacé en 1737 par un nouvel édifice, bâti au même endroit: le théâtre de Saint-Sébastien (Sint-Sebastiaansschouwburg).
  2. La volonté de doter Gand, au milieu du dix-neuvième siècle, d’un nouvel opéra conforme au rayonnement de Gand émane des riches industriels gantois. Le Sint-Sebastiaansschouwburg est démoli.
  3. L’architecte municipal Louis Roelandt est chargé d’ériger un nouveau théâtre dans une nouvelle rue: la Schouwburgstraat. Roelandt conçoit aussi le Palais de justice tout proche et la salle de bal La Concorde sur le Kouter. Ce faisant, tout ce quartier constitue un ensemble architectural unique.
  4. L’inauguration de l’opéra, qui peut accueillir entre 1800 et 2000 spectateurs, se déroule le 30 août 1840; il compte de nos jours 1002 places assises. Les décorations proviennent du même atelier de décoration chargé du Bourlaschouwburg à Anvers.
  5. La longueur conjointe totale des salles des fêtes – le foyer, la salle de la Redoute et la salle Lully – est de 90 mètres.
  6. La salle de la Redoute doit son nom à la Société des Redoutes qui y organisait ses fêtes et ses bals. Elle disposait initialement d’un plafond décoré de nuages. Il a cependant été recouvert de peinture.
  7. La salle Lully est probablement le plus spectaculaire des trois salons d’apparat, dont le joyau est le majestueux lustre, appelé sac-à-perles.
  8. Le lustre de la salle du théâtre, d’un diamètre de 3 mètres pour une hauteur de 4,5 mètres, compte 84 points lumineux.
  9. La largeur de l’ouverture de la scène est de 11,40 mètres et sa hauteur, de 23 mètres.
  10. L’opéra de Gand a été restauré tout au long de son histoire; la dernière grande rénovation a été achevée en 1993. Après sept années de restauration, la façade de cet édifice a été à nouveau inaugurée en 2002.