Il viaggio a Reims

  • Copyright Vlaamse Opera / Annemie Augustijns
  • Copyright Vlaamse Opera / Annemie Augustijns
  • Copyright Vlaamse Opera / Annemie Augustijns
  • Copyright Vlaamse Opera / Annemie Augustijns
  • Copyright Vlaamse Opera / Annemie Augustijns
  • Copyright Vlaamse Opera / Annemie Augustijns

Introduction

Il viaggio a Reims

Gioachino Rossini (1792 - 1868)

À partir de 18/12/2011 à Anvers - à partir de 11/01/2012 à Gand

  • Alberto Zedda
  • Ryuichiro Sonoda
  • Mariame Clément
  • Elena Tsallagova
  • José Manuel Zapata
  • Robert McPherson
  • Direction musicale: Alberto Zedda / Ryuichiro Sonoda
  • Réalisateur: Mariame Clément
  • Contessa di Folleville: Elena Tsallagova
  • Cavalier Belfiore: José Manuel Zapata / Robert McPherson
  • Don Alvaro: Riccardo Novaro / Andrè Schuen
  • Conte di Libenskof: Sergey Romanovsky / Alexey Kudrya

Une fête européenne

Un petit groupe de touristes aristocrates convergent vers Reims au départ de toutes les régions d’Europe pour assister à la fête de couronnement de Charles X. Ils échouent cependant à l’hôtel « Le Lys d’or » à Plombières où ils décident d’improviser cette cérémonie. Telle est l'amorce de ce dramma giocoso (drame joyeux) de Rossini. Une représentation hilarante, regorgeant de boutades musicales et d’arrière-pensées, dont l’un des points d’orgue est une parodie des hymnes nationaux européens. La metteuse en scène est la jeune Mariame Clément, qui a décidé de remplacer l’hôtel par un avion.

Production de l'Ópera de Oviedo.

Pratique

Langue: Italienne. Surtitres: néerlandais.

Billets à partir de € 10.00 jusqu'à € 95.00

Equipe

 Il viaggio a Reims atteste du talent musical et de l’ingéniosité de Rossini : il s’agit en effet de l’un de ses meilleurs opéras. Qui mieux que le chef d'orchestre et spécialiste de Rossini Alberto Zedda, qui, la saison dernière, a conquis le public avec sa direction de Semiramide, pouvait prendre les rênes de cet opéra exubérant ? Il est accompagné par un casting de dix célèbres interprètes de Rossini. La mise en scène est confiée à la jeune et talentueuse metteuse en scène Mariame Clément. Sa mise en scène de Il viaggio a Reims a déjà conquis les scènes lyriques de Berne, Oviedo et Tel-Aviv ; pourquoi en irait-il différemment au Vlaamse Opera ?

Médias

Vidéo

Il viaggio a Reims / ATV-spot

Musique

Fragment: 'Medaglie incomparabili' / Chamber Orchestra of Europe (Universal Classics)
Fragment: 'Milord, in tuon maggiore...' / Chamber Orchestra of Europe (Universal Classics)
Fragment: 'Ora, secondo gli usi' / Chamber Orchestra of Europe (Universal Classics)

Photos


La presse sur

  • 20 déc. 2011 - La Libre Belgique

    “Cette poésie, la musique la distille dès la première mesure, grâce à la direction d’Alberto Zedda, maître en la matière, transformant la partition de Rossini en lumière, en dentelle, en feu d’artifice, parfois aussi en déferlante d’émotion. Allégresse des tempos, précision des cordes, soin extrême porté aux solos instrumentaux - flûte et harpe en tête -, soutien indéfectible et efficace au plateau, tout est réuni sous la baguette et le regard de ce magicien de 83 ans, ovationné par le public dès son entrée dans la fosse. La distribution - dont la plupart des chanteurs abordent ici une prise de rôle - est jeune, globalement excellente et homogène. Les rôles féminins sont menés par trois chanteuses russes de rêve, infaillibles et gracieuses, les sopranos Elena Gorshunova et Elena Tsallagova et la mezzo Anna Goryachova (superbe Melibea). Serena Farnocchia, pilier des ensembles, est une Madama Cortese (pilote de l’avion) débordante de vitalité et Anneke Luyten (Maddalena, chef-hôtesse), voix ronde et lumineuse, s’exerce au comique avec succès. Du côté des chanteurs, la palme revient au ténor américain Robert McPherson, Belfiore, vocalement sûr et musicalement raffiné.”

  • 14 déc. 2012 - La Libre Belgique

    “Le Vlaamse Opera a choisi de le relever en s’adressant à deux maîtres d’œuvres très différents et complémentaires. Alberto Zedda est sans doute aujourd’hui le plus grand chef rossinien, directeur artistique du festival de Pesaro, génie du bel canto (auquel il consacra de nombreuses recherches), magicien de l’ornementation et guide infaillible des chanteurs. Sa présence à Anvers est un cadeau !

    “Elle embarque toute l’action au XXIe siècle et remplace l’hôtel par un avion. Sa mise en scène a déjà conquis les publics de Bern, Oviedo et Tel-Aviv, Anvers devrait suivre.”

Projets futurs

  • 30 avr.

    Barbe-Bleue/Voyage d‘hiver est une combinaison unique de deux œuvres de la grande littérature musicale, dans lesquelles la solitude humaine occupe une place...
  • 11 juin

    Aucune des 2065 femmes qui ont croisé sa route n'a été en mesure de lui résister. Conscient de la brièveté de son séjour sur...